dimanche 1 avril 2018

Au clair de la lune, trois petits lapins

Pour la chasse aux z'œufs, trois petits sacs à z'oreilles ! Et encore un peu de vide dans mes tiroirs à tissus : le premier lapin est en poils de loup, le deuxième en peau de ventre de dragon et le troisième en poils de caribou :-) Et pour les doublures, des petits pois !


J'ai trouvé l'idée dans le dernier numéro de Modes & Travaux (celui d'avril 2018), en l'arrangeant à ma sauce. Chou, non ?

À bientôt !

vendredi 16 mars 2018

Le grand grand sac

Il faut que je vous dise : j'ai une nouvelle machine à coudre :-) Moi qui n'ai fréquenté jusqu'à présent qu'un vieux coucou des années 1970, entièrement mécanique et sans aucun gadget, qui de surcroît commençait sérieusement à tirer la langue, je suis en ce moment comme un petit garçon de 5 ans qui découvre Krokmou dans un papier cadeau le jour de Noël !

Alors pour essayer mon nouveau joujou, j'ai fait une cousette qui n'était pas du tout du tout au programme (le carnaval approche, tic tac tic tac) : un grand sac pour que Petit F range facilement le coussin qu'il utilise pour le temps calme. Jusqu'ici, il avait un sac en plastique, mais je voulais un sac lavable.

Rien de sorcier : un sac type tote bag au format XXL. Un vrai bonheur à coudre, évidemment :  aucun problème de tension, un découd-vite qui reste au fond du tiroir, des coutures super droites et super jolies... Mais tout ça je ne peux pas vous le montrer car c'est un sac entièrement doublé et aucune couture n'est apparente ;-P


Avec ce sac je commence un grand nettoyage de printemps dans mes tiroirs à tissus... Ça déborde !

À bientôt !

lundi 5 février 2018

Monstre !

En fin d'année dernière Mélusine est revenue vers moi avec une nouvelle idée de personnage pour ses histoires. Elle voulait un monstre, assez petit pour tenir dans la paume de la main.

Je lui ai fait un petit dessin au crayon, qui lui a plu (ouf !), et Mélusine a choisi des couleurs joyeuses et pimpantes :


Vous reconnaîtrez peut-être quelques cousettes vues par ici : une touche de Peter Pan, un zeste de dragon d'or, un peu de feutrine... Et Mélusine voulait des pattes velues !

Je crois que le petit monstre a bien plu (re-ouf !).

À bientôt !

vendredi 26 janvier 2018

La maman qui joue à la poupée

L'année dernière, j'ai offert à Petite A sa première poupée, en expliquant bien à toute la famille que c'était un petit plaisir que je me réservais juste pour moi :-) J'avais bien évidemment dans l'idée de lui faire tout un attirail d'accessoires : couffin, couverture, turbulette, porte-bébé, couches, vêtements...

Bref, j'ai commencé un couffin au printemps dernier. J'avais l'intention de le finir pour Noël et j'ai lamentablement échoué : il ne restait pourtant que les anses à fixer ! Heureusement, les anniversaires de janvier ont du bon ! Petite A a donc trouvé dans ses paquets un petit couffin, une couverture et un mini oreiller. Gros succès ! Même si (allez comprendre les enfants de 2 ans) elle a commencé par le vider, puis elle a retiré ses chaussons et ses chaussettes pour pouvoir s'asseoir confortablement dedans :-)


À bientôt !

vendredi 19 janvier 2018

Mon Lelouversaire

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Petite A !

Je vous passe le couplet sur le coup de vieux, le temps qui passe, les bébés qui deviennent des petites filles, tout ça tout ça... Et j'en viens directement à l'objet de ce post : le cadeau, le cadeau, le cadeau !

En septembre dernier, je vous avais montré les loups que j'avais péniblement cousus pour les gars. En vous disant que Petite A louchait dessus, mais qu'elle n'aurait sans doute pas le sien tout de suite étant donné le mal que ces loups m'avaient donné.

Et puis Petite A demandait sans cesse : « Maman il est où mon Lelou ? » (le loup, un lelou, mon lelou : Petite A a un réel talent pour le néologisme ;-)). Alors je changeais un peu mes réponses, au gré de mes humeurs : « Je te coudrai un loup un jour », « Il n'est pas encore cousu », « Il est dans la forêt ». Jusqu'au jour où j'ai lâché, sans me rendre compte des conséquences : « Je t'en ferai un pour ton anniversaire ». Instantanément, le Lelou est devenu un Lelouversaire. Et depuis, il n'est pas un jour sans que Petite A demande où est son Lelouversaire. Si Petit F, pour la taquiner, lui dit : « C'est MON Lelouversaire ! », Petite A se met à pleurer à chaudes larmes parce que son frère a pris son Lelouversaire. Un loup qui n'existait pourtant pas... jusqu'à mardi !

Je ne pouvais donc PAS ne pas lui coudre ce loup. En plus, Grand F ne manquait jamais une occasion d'en reparler (au cas où Petite A oublierait...) : c'était ma cousette top prioritaire pour janvier. 

Et j'ai tenu les délais :


J'ai eu un peu moins de mal que pour ses deux frères loups. Déjà parce que je ne cousais pas en double. Ensuite parce que j'ai trouvé une petite astuce pour les pattes qui m'a permis d'avoir un résultat relativement satisfaisant du premier coup. J'ai mis plus de rembourrage et il tient mieux assis. Et enfin, j'ai remplacé les yeux dessinés au Posca par des mini pressions KAM. J'aurais préféré des noires mais je n'en ai pas trouvé.

 
Voilà ! 

J'espère qu'il sera à la hauteur des attentes de ma poulette :-)

À bientôt !

mercredi 17 janvier 2018

Des cœurs dans les assiettes

Cette année avec la bizarre configuration des vacances de Noël, nous avons passé quelques jours tous les cinq à la maison après le marathon habituel. C'était vraiment très très chouette :-)

Avec Grand F, nous avons décidé de (re)fêter Noël entre nous. Et comme c'est la première fois, nous voulions faire de ce énième réveillon des vacances notre petit moment à nous. Instaurer une tradition familiale, en quelque sorte :-)
Je trouvais sympa que les enfants participent un peu. Les deux garçons avaient fait chacun un centre de table avec l'école et ils étaient très fiers de les utiliser. Et puis, un peu à la dernière minute (17 h 30), j'ai décidé de faire un petit bricolage de Noël. Nous avons fabriqué des cœurs en feutrine à déposer dans les assiettes :


Je pensais découper les pièces et laisser faire le tissage aux garçons mais la manipulation s'est avérée un peu plus délicate que je ne le pensais. Comme la feutrine est souple, ce n'est pas forcément évident. Je referai un essai avec du papier un peu rigide, je pense que ce sera plus adapté aux mains des enfants.

Donc l'idée était de fabriquer une petite pochette pour chacun et de la remplir d'un petit mot doux ou d'un dessin que nous découvririons en arrivant à table. Les gars (et Petite A, d'ailleurs, qui ne perd jamais une occasion de dessiner) on donc pris leur tâche très à cœur et nous avons tous reçu une jolie carte :-)

J'aime beaucoup ces cœurs scandinaves. J'en ai d'ailleurs fait  trois qui s'accrochent dans le sapin il y a quelques années, et j'en ai brodé un qui n'attend que d'être monté (depuis 4 ans ;-)).

À bientôt !

P.-S. : et je joue pour un bijou chez Créapassions !

lundi 15 janvier 2018

Le gâteau d'hiver

Pour son anniversaire avec les copains, Petit F n'avait pas d'idée précise du thème qu'il voulait. J'ai rebondi sur le fait que depuis l'été dernier il réclame l'arrivée de l'hiver "parce que c'est la saison de mon anniversaire" et je lui ai organisé un anniversaire d'hiver. 

Pas de neige dans le jardin (peut-être qu'un jour on fera la chasse au trésor en après-skis?) mais de la neige sur le gâteau !

 
Comme j'avais bien l'intention de faire un gâteau beaucoup moins compliqué que celui de l'an dernier (souvenez-vous, les trois maisons de pain d'épices), je suis un peu tombée dans l'extrême inverse :-) L'idée à retenir c'est qu'il y avait deux sortes de gâteau (chocolat et yaourt-pommes) et que pour une fois chacun y a trouvé son compte et tous les enfants mangé une part !

Toute ressemblance avec un autre bonhomme de neige n'est absolument pas fortuite :-)

À bientôt !